Madagascar

Temp.

Madagascar / Sambava: Few clouds, 26 °C

Autres épices

Madagascar produit diverses  épices, dont les qualités ne sont plus à démontrer.

Le malgache n’épice pas autant que les asiatiques ses plats. Très peu connait le girofle, la vanille, la baie rose et même le poivre et la cannelle. Par contre, le piment, le gingembre, le curcuma, l’oignon, l’ail, font partie des patrimoines culinaires malgaches. Pour ces derniers produits, la demande du marché local est très  importante, qu’on a du mal à concurrencer, voir impossible, sur le marché d’exportation.

Deux épices typiquement malgaches restent encore à découvrir. Il s’agit du :

-          Voantsiperifery (piper borbonenses) qui est de la famille des Pipéracées.

o   Elle sert à relever les plats, par son parfum subtil et son goût relativement fort.

o   Elle entre souvent dans la composition de pâtes pimentées, avec le gingembre et du citron.

- Havozo (ravensara anisata), de la famille des Lauracées. Celle-ci est exploitée de deux manières :

o   son écorce, qui sent l’anis, riche en methyl-chavicol, est vendue au marché par les herboristes.

o   De couleur brune claire, elle est plus grossière et plus épaisse que celle de la cannelle.

o   Elle sert dans la médecine traditionnelle, et aussi comme condiment dans certaines recettes de cuisine.

o   Elle sert aussi à aromatiser le rhum et certaines pâtisseries (en poudre).

o   Les feuilles donnent une huile essentielle (elle sent moins l’anis) différente de celle de l’écorce (composée à 90% de methyl-chavicol)

Ces deux plantes font l’objet d’une mesure de protection, du fait de leur raréfaction

TRIMETA AGRO FOOD  exporte  le Poivre noir, la Cannelle (en tuyau et en copeau), et  la baie rose.

La plante

A Madagascar, deux plantes peuvent prétendre à l’appellation de « poivre », de la famille des pipéracées.

-       Le voantsiperifery, piper borbonense est endémique et authentiquement originaire de la Grande Ile. C’est le Poivre sauvage de Madagascar, que l’on rencontre dans les forêts primaires de la partie orientale des Plateaux et des falaises du versant Est. La liane peut atteindre 20m de long, dont les fruits sont des baies à queue de plus petite dimension que le poivre ordinaire. Il dégage un parfum  subtile épicé et doux (différent de celui du poivre.). Il a une saveur piquante et suave (malheureusement il devient amer après une longue cuisson ou à haute température). Aucune étude ni essai de culture n’a été fait sur cette plante.

-       Le Poivre, piper nigrum, L., qui fut introduit à Madagascar au début du 20ème siècle par les colons, à partir d’une souche importée du Siam.

C’est une liane qui s’accroche à un tuteur vivant ou mort, par le biais de petites radicelles au niveau de chaque nœud, qui participent aussi à sa nutrition. Elle peut atteindre quelques dizaines de mètre  de longueur.

Les feuilles sont persistantes et cordiformes, de la taille d’une main.

Les fleurs sont de couleur blanche, regroupées autour d’un pédoncule.

Les fruits sont des petites baies vertes dans un premier temps, pour prendre une couleur rouge foncée à maturité.

Seuls les fruits sont exploités, soit verts, en saumure, soit à maturité, séché au  soleil pour donner le poivre noir. Le fruit sec, noir, est frotté pour enlever son enveloppe pour donner le poivre blanc.

La culture

La plante fut importée du Siam au début du 20ème siècle. Les boutures furent platées au jardin expérimental d’Ivoloina pour se rependre le long de la côte Est (région Vatovavy Fitovinany, Antsinanana, Analanjirofo, Atsimo- atsinanana) et dans la région de Diana, à Ambanja et Nosy be.

La production

Le rendement serait de 350 à 1750kg / ha à Madagascar.

On exporte entre 1500 à 2000T/an.

Cette quantité ne représente que 0.5% de la demande mondiale (selon Minagri).

Malgré ses qualités reconnues, la quantité disponible n’en fait pas une référence sur le marché international.

Usages 

Le poivre est une épice majeure, utilisée dans le monde entier :

-       En cuisine :

o    Condiment aromatique et piquant

o    Conserves et confitures

o    Charcuterie

o    Plats élaborés

o    Grog

-       Propriétés médicinales:

o    Favorise la digestion, et réduit les flatulences

o    Aphrodisiaque

o    Prévient certains cancers

o    Antidépressif

o    Antimicrobien et anti infectieux

o    Décongestionnant et fébrifuge (toux, grippe)

o    Anti-inflammatoire (arthrite)

o    Antispasmodique et anti colique

-       Parfumerie et cosmétique:

o    Parfumerie fine

-       Défense:

o    Bombe lacrymogène

Les huiles essentielles:

-       Huile essentielle de poivre vert tirée des fruits encore immature

-       Huile essentielle de Poivre Noir, issue de la distillation de fruit mature sec. Rendement : 2 à 2.5%. Trimeta Agro Food  a une capacité de production de 300kg par mois.

La plante

A Madagascar, on ne trouve que deux variétés de cinnamommum sp., qui sont

-  Le cinnamommum camphora connue sur le marché pour son huile essentielle, le Ravintsara

-  Le cinnamommum zeylanicum, la cannelle, dont on exploite surtout l’écorce et les feuilles accessoirement,  pour son huile essentielle

C’est un arbre de la famille des Lauracées, dont la hauteur  atteint 15m.

Les feuilles sont persistantes, oblongues, de couleur verte brillante, longues de 8 à 15cm.

Les fleurs sont minuscules, de couleur blanche verdâtre, dégageant un parfum doux et agréable.

Les fruits sont des baies de 1cm de diamètre environ, de couleurs pourpres. 

La culture:

On ne situe pas précisément comment ni à quelle époque cette plante, originaire du Sri Lanka, fut introduite à Madagascar. A l’époque coloniale, des plantations furent créées, dans les régions Atsimo-Antsinanana, Vatovavy Fitovinany et Antsinanana, mais elle s’est propagée de manière spontanée tout le long de la côte Est de Madagascar.

Les districts de Vatomandry et de Maharoro (région Antsinanana), en sont actuellement les principales zones de production.

La récolte des écorces se fait tout au long de l’année, mais plus particulièrement en mars et avril. L’exploitation d’un jeune plant se fait après 5 ans de plantation.

La cannelle de Madagascar comptait parmi les meilleures qualités du marché mondial. Malheureusement, les paysans se sont désintéressés de cette plante, au profit d’autres spéculations.

Production

La production de Cannelle de Madagascar tournerait autour de 2000T/an. Il exporte aux environs de 1000 à 1500T de cannelle, sous diverses formes, mais surtout en tuyau et en brisures, et en poudre. Trimeta Agro Food en exporte vers l’Inde, les USA et l’Europe.

Utilisations

Recette culinaire

-    Très utilisée dans les cuisines orientales

-    La cannelle accompagne bien tant les préparations sucrées que salées

-    Condiment aromatique (se combine bien avec le chocolat ou la pomme, par exemple)

-    Composant du curry

-    Préparations alcooliques (liqueurs, punch, etc...)

-    Base de Tisanes et infusions

Propriétés  médicinales

-    Stimulant de la digestion et de la respiration

-    Antiseptique,

-    Antispasmodique

-    Anti fongique très puissant

-    Antiparasitaire et

-    Antigrippal

-    Anti glycémie (elle stabilise le Diabète type 2)

-    Antioxydant  et anti stress

Utilisation Industrielle

-   Tannage du cuir (poudre)

-   Parfumerie fine (Huile Essentielle de l’écorce)

-   Fractionnement de l’eugénol (Huile Essentielle de la feuille)

-   Cosmétique

-   Dentisterie (dentifrice et bain de bouche)

Huiles essentielles :

-   Huile essentielle d’écorce de cannelle (composée surtout de cinnamaldehyde à + de 50%) pour la parfumerie fine.

-   Huile essentielle de feuille de cannelle (composé de 80% d’Eugénol) pour l’industrie chimique.

La plante

La baie Rose, schinus terbenthifolius, une plante de la famille des anacardiaceae, est originaire du Brésil. Elle fut introduite à Madagascar par les vagues d’immigration de colons français pendant le 20ème siècle, et fut inventoriée pour la 1ère fois en 1964, comme faisant partie de la flore de Madagascar, au PZBT de Tsimbazaza. Aucun nom vernaculaire ne lui est attribué.

Connue aussi sous les appellations « poivre rose » ou « Faux poivre », elle s’est bien adaptée dans plusieurs régions de Madagascar (Analamanga, Mania, Matsiatra, régions Est, Bongolava et Anosy). Elle n’a de poivre que le parfum dégageant de ses fruits et de ses feuilles. C’est une plante qui peut devenir un arbre de 15m de hauteur et plus de 60cm de diamètre au tronc. En culture, elle doit être régulièrement taillée et rabattue pour faciliter son exploitation et son entretien.

Les feuilles, imparipennée,  sont persistantes. Elles dégagent, froissées, un parfum poivré prononcé, mêlé à une discrète odeur de térébenthine.

Les petites fleurs blanches donnent un miel subtilement parfumé. La floraison se déroule de février à avril. Dans la région Bongolava, il a été observé qu’elle se passe aussi en Septembre et octobre.

Les fruits se présentent en grappe de baies (de la taille du poivre) qui, à maturité, ont une couleur rouge écarlate. Le péricarpe renferme une pulpe au goût légèrement doux, entourant la graine, (de la taille d’une lentille). Cette pulpe a un parfum discrètement poivré et anisé.

Enfin, la plante donne aussi une gomme odorante, utilisée comme encens.

La baie rose  était surtout connue à Madagascar comme plante ornementale, et son intérêt économique ne s’est fait reconnaitre que vers le début des années 1990.

Commercialisation

TRIMETA AGROFOOD collabore depuis 2004, avec les Groupements de producteurs, au développement de la culture de Baie Rose, dans la région Bongolava, dans le Moyen-Ouest de Madagascar. Elle assure, entre autres, des conseils sur les plantations, la vulgarisation de la culture auprès des associations villageoises, et prend en charge la commercialisation des productions, tout en garantissant un prix fixé avec les groupements de producteurs.

TRIMETA AGROFOOD transporte le produit, collecté dans le Bongolava, vers ses installations sises à Tamatave, où il est traité de manière à répondre aux exigences des clients importateurs et aux normes phytosanitaires internationales en vigueur. La production y subit de traitements de triage, de graduation, de désinfection à la chaleur, et elle est conditionnée suivant dans du sachet en PP de 2 kg net, et emballée dans des cartons de 10 kg net chacun. Le produit est alors prêt pour l’exportation.

 

A noter qu’aucun produit chimique n'est utilisé, depuis la culture dans les champs jusqu'à lors du traitement de la production pour l'exportation.

TRIMETA AGROFOOD exporte ce produit surtout vers le Japon, le Canada et l'Europe.

BAIE ROSE

(schinus terebentifolius)

1ère RECOLTE d’Avril à Juin

2ème RECOLTE de Décembre à Janvier (petite récolte)

BAIE ROSE Grade 1:

Couleur: rouge/rose uniforme

Pas de matières étrangères (cailloux, débris de végétaux, cheveux…..)

Emballage: en sachet de 2 kg net

           10 kg net dans un carton

Prix: - nous consulter

Quantité minimale pour la commande: 100 kg

Paiement: contre documents sur première présentation auprès de votre banque ou celle du client

Mode d'Exportation : par Avion

 

Les dérivés de la Baie Rose

Outre la commercialisation du fruit, la baie rose, fournit aussi 2 types d’huiles essentielles, dont :

  • Celle issue de la distillation des feuilles (0.4% à 0.75% de rendement)
  • Celle issue de la distillation des baies (2.5% à 4% de rendement)

 

Autres épices

Madagascar produit diverses  épices, dont les qualités ne sont plus à démontrer.

Le malgache n’épice pas autant que les asiatiques ses plats. Très peu connait le girofle, la vanille, la baie rose et même le poivre et la cannelle. Par contre, le piment, le gingembre, le curcuma, l’oignon, l’ail, font partie des patrimoines culinaires malgaches. Pour ces derniers produits, la demande du marché local est très  importante, qu’on a du mal à concurrencer, voir impossible, sur le marché d’exportation.

Deux épices typiquement malgaches restent encore à découvrir. Il s’agit du :

-          Voantsiperifery (piper borbonenses) qui est de la famille des Pipéracées.

o   Elle sert à relever les plats, par son parfum subtil et son goût relativement fort.

o   Elle entre souvent dans la composition de pâtes pimentées, avec le gingembre et du citron.

- Havozo (ravensara anisata), de la famille des Lauracées. Celle-ci est exploitée de deux manières :

o   son écorce, qui sent l’anis, riche en methyl-chavicol, est vendue au marché par les herboristes.

o   De couleur brune claire, elle est plus grossière et plus épaisse que celle de la cannelle.

o   Elle sert dans la médecine traditionnelle, et aussi comme condiment dans certaines recettes de cuisine.

o   Elle sert aussi à aromatiser le rhum et certaines pâtisseries (en poudre).

o   Les feuilles donnent une huile essentielle (elle sent moins l’anis) différente de celle de l’écorce (composée à 90% de methyl-chavicol)

Ces deux plantes font l’objet d’une mesure de protection, du fait de leur raréfaction

TRIMETA AGRO FOOD  exporte  le Poivre noir, la Cannelle (en tuyau et en copeau), et  la baie rose.

Vidéo

Copyright 2013 TRIMETA Agro Food. © - By Ibonia